Collectif : l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (OMNSH)

L’OMNSH est un collectif de chercheuses et chercheurs en sciences humaines et sociales qui s’intéressent aux technologies numériques. J’ai la chance d’en faire partie depuis 2015, année où j’ai obtenu mon master en étudiant un atelier d’initiation et de pratique des jeux vidéo pour les plus de soixante ans. Depuis quelques jours, je suis membre du conseil d’administration de l’association, aux côtés de Marion Coville, la présidente, Nicolas Doduik, Sonia Dris, Sarah Meunier, Charles Meyer et Bruno Vétel, dont vous pouvez trouver un aperçu des recherches sur le Twitter de l’OMNSH.

L’OMNSH se présente plus longuement sur son site. L’association veut diffuser les recherches universitaires sur le numérique au-delà des frontières du monde académique : elle cherche à faciliter les échanges entre les chercheur.se.s, les professionnel.le.s, les journalistes, et le grand public. Pour ne citer qu’une de ses activités de cette année, l’OMNSH a par exemple assuré une mission de conseil scientifique pour le festival Super Demain, proposant un cycle de conférences et de tables rondes lors du festival qui a eu lieu en mai à Lyon.

L’OMNSH se donne aussi pour mission de soutenir les chercheur.se.s, en particulier les jeunes chercheur.se.s. J’ai bénéficié de ce soutien dès mon master et j’ai énormément retiré des ateliers, des conférences, et des conseils de ses membres. Il faut noter que l’OMNSH est une association francophone et pas seulement française : elle compte des membres actifs en Suisse, en Belgique, et au Québec. (C’est le moment d’indiquer que vous pouvez en apprendre plus sur l’adhésion à l’OMNSH sur cette page.)

Un lien supplémentaire, précieux pour ceux et celles qui s’intéressent au numérique en sciences humaines : la liste des membres, qui indique la discipline et les intérêts de recherche de chacun.e.

Une dernière information : l’OMNSH fêtera ses vingt ans l’année prochaine !

***

The OMNSH is a collective for researchers in social sciences and humanities who work on digital technologies. I have been a member since 2015… and I am a freshly elected member of the Administration Council, alongside Marion Coville, Nicolas Doduik, Sonia Dris, Sarah Meunier, Charles Meyer, and Bruno Vétel (whose research interests you can learn about here, if you speak French).

You can learn more about the OMNSH and its work to make the academic research on digital tech available to a wider audience on the association’s website (in French). The OMNSH also provides support and opportunities for researchers, especially young researchers: you can find out how to apply here. The association is francophone and includes members from France, Belgium, Switzerland and Québec. You can find a list of the members, their discipline and research interests here.

The OMNSH celebrating its twentieth (!) birthday next year: save the date!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.